D’une ampleur inédite, le dispositif de recours à l’activité partielle a été l’un des principaux leviers d’action de la puissance publique pour le soutien aux entreprises et le maintien des salariés dans leur emploi, notamment lors du premier confinement au deuxième trimestre 2020, au plus fort des restrictions sanitaires mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Un quart de l’activité salariée était ainsi en activité partielle et sur l’ensemble de l’année 2020, 55% des établissements y ont recouru pour une partie au moins de leurs salariés.

Ce rapport analyse en 3 parties distinctes les modalités, déterminants et conséquences du recours à l’activité partielle. Il met en avant le fait que la majorité des entreprises françaises ont eu recours à l’activité partielle pendant le confinement, de façon inversement proportionnelle à la télétravaillabilité de l’activité de leurs salariés.

Télécharger le rapport intégral

Impact_Covid___Rapport_Final_DARES-1Télécharger