​TRIBUNE – Alors que les internes en médecine manifestent ce vendredi contre l’allongement de leurs études d’une année, un collectif de soignants propose cinq mesures alternatives pour remédier aux effets collatéraux de la formation actuelle.