​La maison mère des deux réseaux sociaux, Meta, a annoncé de nouvelles dispositions visant à restreindre la capacité des comptes signalés comme « suspects » d’interagir avec ses utilisateurs les plus jeunes.