​La surpopulation carcérale est légèrement plus élevée en moyenne dans les Outre-mer que dans l’Hexagone. Mais ces chiffres cachent une réalité contrastée. Le problème touche particulièrement les hommes et les détenus en attente de jugement ou condamnés à des peines courtes.