​À la suite d’une série d’inspections, il est apparu que les normes de bientraitance exigées pour ce type d’établissements n’étaient pas respectées.