​Les parlementaires se sont prononcés mercredi en faveur de l’obligation du port de la veste dans l’hémicycle pour les hommes. Mais les élus ultramarins ne seront pas obligés de s’y soumettre s’ils préfèrent porter une tenue traditionnelle, comme le font les représentants de la Polynésie.