La paupérisation des seniors en Martinique

La paupérisation des seniors en Martinique

État des lieux et perspectives

A la Martinique, la part des personnes de 65 ans et plus dans la population est passée de 9,4% en 1990 à 22,8% en 2020 et devrait, selon les projections de l’Insee, passer à 34% en 2030 et à un peu plus de 45% en 2040

Le récent rapport de la Délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, sur le grand âge dans les outre-mer souligne le vieillissement accéléré de la population aux Antilles françaises. Un phénomène amplifié par les mouvements migratoires et qui confronte ces territoires à une demande croissante de prise en charge des problèmes liés au grand âge.
La Commission Emploi et dialogue social du CÉSECÉM s’est saisie de cette question et lui consacre une partie de ses travaux depuis un peu plus d’un an. Elle a procédé à un « état des lieux » et mis en évidence la forte polarisation des conditions de vie de la population âgée et la tendance à une paupérisation accrue de celle-ci. Elle s’est, enfin, interrogée sur les voies et moyens de la prise en charge des coûts induits.

Pour aller plus loin

Autres articles récents