Place des femmes dans l’espace public en Martinique

Place des femmes dans l’espace public en Martinique

Commission : Sport, Santé, Solidarité et Cadre de vie associative

Quelle est la place, tant physique que symbolique, des femmes dans l’espace public ? Peuvent–elles jouir au même titre que les hommes, de leur droit fondamental à circuler dans les rues ? Quelles solutions à ce problème démocratique ?

En Martinique, les femmes représentent 53.8% de la population. L’enquête Virage Dom menée par l’Institut national d’Etudes démographiques insiste sur les violences auxquelles ces personnes sont spécifiquement exposées, parce qu’elles sont femmes, dans l’espace public.

Les faits déclarés les plus courants dans les espaces publics sont les sifflements ou interpellations sous un prétexte de drague : ils concernent la moitié des femmes (51%) et leur taux est 2.5 fois plus élevé que dans l’hexagone où le taux est près de 20%. Les auteurs des différents faits sont quasi exclusivement des hommes.

Loin d’être anodins, ces actes pèsent sur le quotidien des femmes et devraient être davantage considérés par les pouvoirs publics. Il s’agit en effet d’un symptôme de la persistance d’une domination masculine qui porte toujours atteinte à l’égalité des droits entre les femmes et les hommes.

Place des femmes dans l’espace public en Martinique

Pour aller plus loin

Autres articles récents