Buzz : partager sans limite ?

Débat citoyen

Adultes et mineurs, nous sommes de plus en plus susceptibles de recevoir des vidéos, des photos, des audios, partagés par nos amis, nos collègues, nos proches, impliquant une ou plusieurs personnes dans des situations choquantes, humiliantes, violentes, intimes… enregistrés et diffusés, en grande majorité, sans leur consentement.
Que ce soit l’enregistrement d’origine, les déclinaisons sous forme de réactions, de mèmes, de parodies, et quel que soit l’objectif du partage : pour informer ; faire rire ; faire peur… ce buzz éveille notre curiosité et la tentation de visionner et de partager est accentuée par le fonctionnement des réseaux sociaux qui facilite et amplifie ce phénomène.
Geste anodin reflétant l’évolution de la société ; agissement complice d’une violation de la vie privée d’une personne avec des conséquences parfois dramatiques…Que révèle le partage de ce type de contenu sur nous-même ?
Participez à ce débat sur participationcitoyenne.cesecem.mq

Pour aller plus loin

Autres articles récents