Informer

10 propositions pour réduire notre vulnérabilité aux risques majeurs

Publié le : 13 Oct 2020

13 octobre : journée internationale de la réduction des risques de catastrophe
Les situations de crise peuvent provoquer une déstabilisation de la population dans son ensemble, et des individus pris isolément.
Les objectifs du gestionnaire de crise sont d’éviter toute aggravation, en définissant une stratégie et en dressant une évaluation la plus exhaustive possible de la situation.
Alors que le monde est confronté à la pire crise sanitaire de l’histoire moderne, la question de notre vulnérabilité s’impose à tous de manière concrète.

Les propositions formulées dans cette publication

Mobiliser à partir du fonds Barnier une dotation annuelle pérenne en faveur du réseau associatif impliqué durablement sur le terrain dans la prévention des risques majeurs

Actualiser régulièrement les DICRIM (documents d’information communal sur les risques majeurs) par toutes les communes et communication de ces derniers à la population

Proposition concrétisée par le CÉSECÉM, voir : "Risques majeurs : la carte des sites refuges"

Création d’un système d’alerte performant concernant les tsunamis et les séismes, et diffusion des codes d’alerte à la population

Sur le même thème

Synthèse
Publié le 20 Mar 2020

Votre réaction à cet article sur :

0
0
0

Partager cet article sur :

Connexion à votre compte