Agir

Motion du CÉSECÉM relative à la situation de la Kanaky

Publié le : 30 Mai 2024

Le Conseil Économique, Social, Environnemental, de la Culture et de l’Éducation de Martinique (CÉSECÉM), rappelle le droit fondamental des peuples à disposer d’eux-mêmes.
Dès lors, le 3e référendum réalisé sans la participation de l’immense majorité des Kanaks, est dénué de toute légitimité.
La répression contre les Kanaks doit cesser.
Les milices privées doivent être dissoutes sans délai.
La loi modifiant le corps électoral doit être retirée.

Voté en séance plénière du CÉSECÉM à l’unanimité des présents, le jeudi 30 mai 2024.

Votre réaction à cet article sur :

0
0
0

Partager cet article sur :

Sur le même thème

Communiqué
Publié le 15 Mai 2024
Communiqué
Publié le 03 Juin 2024

Connexion à votre compte