Proposer

Nos recommandations pour la Martinique d’après

Publié le : 20 Juin 2020

La société civile se mobilise pour la Martinique d’après
Pendant le confinement, le CÉSECÉM a souhaité la création d’une commission ad’hoc chargée d’évaluer les effets de la pandémie de covid-19 en Martinique. Son objectif est d’anticiper les conséquences de la crise à cours, moyen et long terme et apporter des recommandations concrètes sur le plan économique, social, environnemental, culturel et sur la communication et l’éducation.

Les propositions formulées dans cette publication

Engager des programmes d’éducation environnementale, pour ressourcer les milieux et réglementer en conscience la protection environnementale et en partager les bénéfices durables.

Soutenir et promouvoir (cartographie et diffusion au grand public) les initiatives locales de productions agro-alimentaires en circuits courts

Proposition concrétisée par le CÉSECÉM, voir : "Du producteur aux consommateurs"

Engager des études d’impact et études au cas par cas pour mettre en œuvre le principe ERC : éviter les atteintes à l’environnement, réduire celles qui n’ont pu être suffisamment évitées et, si possible, compenser les effets notables qui n’ont pu être ni évités, ni suffisamment réduits)

Sur le même thème

Brainstorming / Débat
Publié le 07 Fév 2023
Note informative
Publié le 25 Mai 2022

Connexion à votre compte