Comment réduire notre vulnérabilité ?

Réflexion et propositions pour réduire la vulnérabilité de la population martiniquaise.

Alors que le monde est confronté à la pire crise sanitaire de l’histoire moderne, la question de notre vulnérabilité s’impose à tous de manière concrète.

Les situations de crise peuvent provoquer une déstabilisation de la population dans son ensemble, et des individus pris isolément.

Les objectifs du gestionnaire de crise sont d’éviter toute aggravation, en définissant une stratégie et en dressant une évaluation la plus exhaustive possible de la situation.

Les autorités doivent veiller au retour d’un fonctionnement normal des secteurs d’importance vitale et à la relance de l’activité économique et sociale.

Intégrer les risques en amont, apprendre à vivre avec et développer une vraie connaissance du risque permettent d’adopter les bons comportements pour se mettre en sécurité, conformément aux recommandations des autorités.

Un des messages forts pour atténuer nos vulnérabilités est d’avoir une connaissance des phénomènes et des moyens de s’en prémunir. Les caractéristiques du phénomène (son intensité, sa violence, sa rapidité, son étendue et aussi nos conditions d’exposition/d’abris) impactent notre vulnérabilité.

La résilience est l’ensemble des actions, des comportements, des moyens qui permettent de se préparer face à une catastrophe et de la surmonter.

De quels moyens disposons-nous aujourd’hui pour pondérer ces vulnérabilités ?

Autres articles récents